pi09

 

ACTUEL PIANO NOBILE DEPUIS 1995 LIENS CONTACT ASSOCIATION

 

01

Artur Tajber timEmit Geneve


02

Anne-James Chaton & Andy Moor Transfer



03

Hina Strüver Ivy

04

Roi Vaara Sans titre


05

André Stitt In Patagonia

06

Tony Schwensen Everything’s set, Everything’s fine, you just have to stand in line


07

Martina-Sofie Wildberger La fête est finie


08

Amanda Coogan Cut Piece

 

 

Andrea Saemann (Suisse)
« The feel of things », une performance grâce à Joan Jonas, 2009 *
La performance d’A. Saemann est une tentative d’approcher et de décortiquer l’un des travaux de Joan Jonas, « the shape, the scent, the feel of things ». Pour le deuxième volet de ce projet, le premier consistait à se pencher sur les sources thématiques de « the shape, the scent, the feel of things », l’artiste développe plus avant l’immersion dans cette performance ; la relecture donnant lieu à une nouvelle proposition, personnelle et singulière.

Laurence Boissier (Suisse)
Plus de mouvement coordonné, 2009
Exploitant l’instant et le lieu mêmes de la performance, L. Boissier situe la participation du public au coeur de sa performance. L’artiste choisit une position intermédiaire entre performeuse et spectatrice ; elle est tout à la fois l’auteure et l’observatrice de son propre travail. Elle propose un échange pluriel dont l’écriture polyphonique est à l’origine d’un mouvement de va-et-vient entre le public et l’artiste ainsi qu’au sein du public même.

2009 *
Interrogeant ou revisitant le mode naturel de locomotion propre à l’humain, la performance de R. Vaara s’articule en deux temps : le premier, discursif, prend la forme d’une introduction alors que dans le second, l’artiste élabore son propos par une action/démonstration physique.

vendredi 13 novembre

 Sonia Rickli (Suisse)
Hyper, 2009 *
Dans cette performance, une synergie se crée par l’action du corps de l’artiste déployé dans un environnement où s’unissent poésie, musique et recherches formelles. Proche de la synesthésie, cette expérience se construit à partir de la mise en tension des matériaux conjugués et des conditions de l’espace choisi. Ainsi la dextérité d’un musicien et celle des mots rythmés d’un poète participent au dynamisme de l’action.
Assistance et réalisation informatique / Thomas Köppel
Musique / Johann Sebastian Bach - Variations Goldberg interprétées par Glenn Gould en 1981
Textes / Fragments de Also sprach Zarathustra de Friedrich Wilhelm Nietzsche Passionnément de Gherasim Luca
Remerciements à Iguy Roulet, Fausto Cavaleri, Adrien Kessler, Sotho & Lluvia, Andrea de la Corderie Ullmann, Sophie Poncin

 

 
Poursuivant son travail autour de l’identité féminine, M.-S. Wildberger centre sa performance sur la notion de l’apparence et de l’effet, de l’éphémère et du changement. L’utilisation d’un dispositif particulier contraint la présence du public dans l’espace et renvoie de façon subtile au contenu de la performance.